Comment se passe un contrôle CNIL

Comment se passe un contrôle CNIL
Article RGPD

Depuis l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en mai 2018 dans l’union européenne, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) joue un rôle crucial dans la protection des données personnelles en France. Un aspect central de cette mission est le contrôle de la conformité des organisations aux règles établies par le RGPD.

Mais que signifie concrètement un contrôle CNIL et comment se déroule-t-il ?


Qu’est-ce qu’un Contrôle CNIL ?


Le contrôle CNIL est une procédure visant à vérifier que les organismes, qu’ils soient publics ou privés, respectent les obligations imposées par le RGPD et la loi Informatique et Libertés. La CNIL a le pouvoir d’effectuer des contrôles sur place, sur pièces, en ligne ou sur convocation. Ces contrôles peuvent être déclenchés suite à une plainte, un signalement, une autorisation de traitement ou de manière proactive par la CNIL elle-même.


Les étapes du contrôle CNIL

  1. Notification et préparation : en général, la CNIL informe l’organisation concernée du contrôle à venir, bien que des contrôles inopinés puissent également être effectués. L’organisation doit alors rassembler tous les documents et informations nécessaires pour démontrer sa conformité.
  2. Exécution du contrôle : Les agents de la CNIL procèdent à la vérification des documents, des systèmes informatiques et des pratiques de l’organisation. Ils peuvent interroger les responsables de traitement des données et les employés pour obtenir des éclaircissements. Lors d’un contrôle sur place, ils peuvent également accéder aux locaux et aux systèmes informatiques.
  3. Rapport : À l’issue du contrôle, la CNIL rédige un rapport qui détaille les constatations faites et évalue la conformité de l’organisation. Ce rapport peut identifier des manquements et formuler des recommandations pour y remédier.
  4. Suite du Contrôle : Si des non-conformités sont constatées, l’organisation a un délai pour se mettre en conformité. La CNIL peut effectuer un suivi pour vérifier que les corrections ont bien été apportées. En cas de manquement grave ou persistant, des sanctions peuvent être prononcées, allant de l’avertissement à des amendes pouvant atteindre 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial.


Pourquoi le contrôle CNIL est-il important ?

Le principal objectif est de garantir la protection des droits des individus en matière de données personnelles. En s’assurant que les organisations respectent les principes de transparence, de sécurité et de respect de la vie privée, la CNIL protège les citoyens contre les abus et les violations de leurs droits.

Dans la quête vers la conformité, les entreprises peuvent désigner un délégué à la protection des données (dpo). Il est important pour lui de rester informer et compétent grâce à des formations RGPD.


Vous êtes à la recherche d’un délégué la protection des données RGPD ? Le DPO RGPD n’est pas toujours interne à la société, sachez que vous pouvez externaliser cette fonction.



Comment se préparer à un contrôle CNIL ?

La préparation à un contrôle CNIL est une étape importante pour toute organisation souhaitant garantir la conformité avec le RGPD. Nos équipes ont développé une solution innovante pour vous aider dans cette démarche : la simulation contrôle CNIL

Qu’est-ce que la simulation contrôle CNIL ?

Notre simulation contrôle CNIL est un outil conçu pour reproduire les conditions réelles d’un contrôle mené par la CNIL. En utilisant cette simulation, votre organisation peut se mettre dans des situations authentiques de vérification de conformité, identifiant ainsi les forces et les faiblesses de vos pratiques de gestion des données personnelles.


Pour se préparer efficacement à un contrôle CNIL, vous devez :

  • Tenir à jour un registre des traitements : Documenter tous les traitements de données personnelles réalisés.
  • Mettre en place des mesures de sécurité adéquates : Protéger les données contre les accès non autorisés, les pertes ou les destructions.
  • Informer, conseiller et former les employés : S’assurer que tous les employés sont conscients des règles de protection des données et de leur rôle dans leur mise en œuvre.
  • Effectuer des audits réguliers : Vérifier régulièrement la conformité des pratiques et des systèmes de l’organisation.


Le maintien de la conformité RGPD est comme un marathon, il faut s’entraîner pour rester compétitif. Si vous trouvez la tâche complexe, découvrez comment devenir conforme au RGPD grâce à notre accompagnement.

Partager l'article

Articles similaires

RGPD : La conformité RGPD international
Article RGPD

RGPD : La conformité RGPD international

Le RGPD impact les entreprise dans leur dévelloppement à l'international. Il reste essentiel pour se développer dans un nouveau marché.
Lire la suite
IA : la CNIL dévoile ses recommandations
Actualité Article RGPD

IA : la CNIL dévoile ses recommandations

Quelle est l'avenir de l'IA en Europe avec le RGPD ? Face à la montée en puissance des solutions , la CNIL dévoilent ses recommandations.
Lire la suite