Une nouvelle carte d’identité biométrique

Une nouvelle carte d’identité biométrique
Article RGPD

Accompagnée de l’avis de la CNIL, le décret autorisant l’intégration de données biométriques dans la nouvelle carte d’identité a été publié le 14 mars 2021.

Les données biométriques, c’est quoi exactement ?

Ce sont les caractéristiques physiques propres à chaque individu : votre ADN, vos empreintes digitales, votre visage pour déverrouiller votre smartphone par exemple ou encore le son de votre voix pour accéder à votre Assistant vocal (ce fameux Siri, “OK GOOGLE” ou encore Cortana…). 

Lancement de la carte d’identité biométrique

Devant être généralisée milieu 2021, la nouvelle CNI comporte un composant électronique qui enregistre la photo et deux empreintes digitales du titulaire, et sera intégrée au schéma d’identification électronique (ALICEM, FranceConnect).

L’avis de la CNIL

Pour la CNIL, « la conception de cette nouvelle CNI est l’occasion d’intégrer des outils supplémentaires permettant de garantir la meilleure protection de la vie privée possible dans le cadre de son usage comme support d’identité numérique », en utilisant par exemple la carte pour des finalités spécifiques sans avoir à révéler l’intégralité des données d’identité, comme pour certifier l’âge du titulaire.

Un nouveau matériau plus fiable

La nouvelle carte intègre de nombreuses avancées en matière de protection contre la fraude et, qui utilise pour cela un nouveau matériau, le polycarbonate, un plastique ultra-résistant aux attaques des fraudeurs. Pourquoi ?

Le polycarbonate est un matériau avec une durabilité et des propriétés optiques et physiques exceptionnelles. Les différentes couches qui composent la carte fusionnent sous la chaleur. Il devient alors impossible en sous couche de récupérer ou d’altérer des informations.

Partager l'article

Articles similaires

Sanction CNIL : Vinted écope d’une amende de 2,3 Millions d’Euros
Article RGPD Sanctions CNIL

Sanction CNIL : Vinted écope d’une amende de 2,3 Millions d’Euros

Le 2 juillet 2024, la société Vinted UAB a été condamnée à une amende de 2 385 276 euros par l'autorité lituanienne de protection des données, en collaboration avec la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés). Cette sanction CNIL Vinted fait suite à plusieurs manquements concernant le traitement des données personnelles des utilisateurs de la plateforme.
Lire la suite
RGPD : La conformité RGPD international
Article RGPD

RGPD : La conformité RGPD international

Le RGPD impact les entreprise dans leur dévelloppement à l'international. Il reste essentiel pour se développer dans un nouveau marché.
Lire la suite